Prorogation de l’opération de révision de la liste électorale 2020 au 5 juillet

La Commission Électorale Indépendante porte à la connaissance de l’ensemble des ivoiriennes et des ivoiriens en âge de voter, sa proposition au Gouvernement de proroger l’opération de Révision de la Liste Electorale au dimanche 05 Juillet à 12h (midi).

A la demande des partis politiques de tous bords suite aux trois jours de pluie torrentielle, la CEI offre l’opportunité de se faire enrôler aux requérants qui ont manifesté par leur forte mobilisation leur intérêt pour cette opération en Côte d’Ivoire comme dans les centres d’enrôlement de nos représentations Diplomatiques.

Cette proposition de la CEI au Gouvernement fait suite à un nouveau consensus de tous les acteurs politiques et des parties prenantes au processus électoral. La volonté d’inclusion chère à la CEI, s’est à nouveau manifestée et reste intacte chaque fois que nécessaire.
Conformément à la pratique électorale, les centres seront exceptionnellement ouverts dès 07heures et ne fermeront qu’à la réception du dernier requérant présent dans le centre à sa clôture le 05 Juillet à 12h00.

La Commission Electorale Indépendante invite ses agents à prendre toutes les mesures nécessaires pour faciliter la mise en oeuvre de cette opération et compte sur le civisme de toutes et de tous pour finaliser cette opération dans les meilleures conditions.

Fait à Abidjan le 29 Juin 2020

Monsieur Ibrahime COULIBALY-KUIBIERT
PRESIDENT

Prorogation au 30 juin de la période de recensement électoral 2020

OPÉRATION DE RÉVISION DE LA LISTE ÉLECTORALE

DÉCLARATION SOLENNELLE POUR LA PROROGATION DE LA PÉRIODE DE RECENSEMENT ÉLECTORAL
M. Emile EBROTTIE Porte Parole de la CEI

Mesdames et Messieurs
Le mardi 09 juin 2020 dernier, le Président de la Commission Électorale Indépendante invitait les Ivoiriens à s’inscrire massivement sur la liste électorale à l’occasion de l’opération de Révision de la Liste Électorale de notre pays.

Cette opération que nous avons lancée le mercredi 10 juin 2020 en Côte d’Ivoire et le 13 juin 2020 à l’étranger se poursuit jusqu’au mercredi 24 juin 2020.

Comme nous vous l’avions indiqué, la Révision de la Liste Électorale est d’une importance capitale dans le processus électoral en cours, car il s’agit de recenser les électeurs ivoiriens devant participer à la désignation de nos futurs gouvernants, dont le Président de la République, le 31 octobre prochain.

Notre voeu le plus ardent est que tous les Ivoiriens remplissant les conditions pour être inscrits sur la Liste Électorale, y figurent effectivement.

Fort heureusement notre appel a été entendu et bien relayé par les acteurs de la vie politique et de la société civile en Côte d’Ivoire.

C’est pourquoi, la CEI se réjouit du consensus citoyen qui s’est créé autour de cette opération à travers les appels lancés par les partis politiques à tous leurs militants et sympathisants, ainsi que l’engagement des Organisations de la Société Civile pour la sensibilisation et l’encadrement des requérants potentiels afin que ceux-ci disposent des documents requis pour leur inscription sur la Liste Électorale.

L’opération spéciale initiée par le Gouvernement pour la délivrance de jugements supplétifs et de certificats de nationalité connaît également un intérêt certain auprès de la population.
Toute cette mobilisation a créé un engouement chez nos concitoyens au point de susciter dans les partis politiques et les organisations de la société civile une préoccupation visant à solliciter auprès de la CEI une prorogation de la période de recensement électoral.

Il s’agit de donner l’opportunité à un grand nombre de requérants potentiels de s’inscrire sur la liste électorale.

La CEI félicite et encourage tous les acteurs pour leur implication.
Au regard des statistiques partielles à notre disposition, les tendances sont encourageantes.
Mesdames et Messieurs
Afin de faire droit à cette requête légitime des acteurs du processus électoral, la Commission Centrale de notre Institution a proposé ce jour au gouvernement la prorogation de l’opération de recensement électoral.
Notre intérêt et notre souhait, est de conforter l’inclusivité autour du processus.
Nous vous l’avions indiqué, et nous voudrions le réaffirmer, la CEI ne souhaite laisser en marge aucun citoyen qui manifeste le désir de s’inscrire sur la liste électorale.
Toutefois, la CEI est tenue au respect des dispositions légales. Elle ne peut donc pas proroger indéfiniment le recensement électoral, car elle est contrainte d’organiser le scrutin présidentiel le 31 octobre 2020, conformément à la Constitution et de publier la Liste Électorale Provisoire, trois mois avant le scrutin, soit le 1er août 2020 au plus tard, comme le prescrit le Code électoral.
C’est pourquoi, nous proposons la prolongation du recensement électoral jusqu’au 30 juin 2020.

Mesdames et Messieurs

La CEI réitère son appel en vous invitant à venir nombreux vous faire enrôler. Nos équipes de recensement ont été renforcées.
Par ailleurs, des imprimés de certificats de résidence et de domicile supplémentaires ont été mis à la disposition des sous-préfectures et

commissariats de police pour ceux qui souhaitent changer de lieu de vote.

La Commission centrale de la CEI salue ici la pleine implication et l’appui inestimable des Autorités préfectorales et policières dans la conduite de cette opération. Elle les invite à poursuivre et à faciliter la délivrance gratuite des certificats de résidence et de domicile aux requérants.

La CEI voudrait encourager les acteurs politiques, les organisations de la société civile, la presse, les Autorités traditionnelles et tous les leaders d’opinion à poursuivre la sensibilisation et l’encadrement des requérants potentiels avec plus d’ardeur.

Les Commissaires Superviseurs et les Commissaires locaux de la CEI restent entièrement ouverts et disponibles pour la remontée des éventuelles difficultés de terrain en vue d’y donner les suites appropriées.

Aux électeurs qui souhaitent changer de lieu de vote, la CEI leur offre l’option de le faire en ligne, en toute tranquillité, en accédant au site web de la CEI www.cei.ci. Le mode opératoire y est expliqué.

Mesdames et Messieurs,
Les jours et horaires d’ouverture de nos centres de recensement restent inchangés. A titre de rappel, les guichets sont ouverts tous les jours de la semaine, du lundi au dimanche, de 07h 30 min à 13 heures, et de 14h heures à 17 heures 30 min.

Les pièces exigées aux requérants restent les mêmes :

  • En Côte-d’Ivoire :
    Il s’agit de la carte nationale d’identité (CNI) ou du certificat de nationalité ivoirienne ou de l’attestation d’identité ou du récépissé délivré par l’Office National de l’Etat Civil et de l’Identification en Côte d’Ivoire (ONECI) ou du récépissé délivré par l’ex Office National d’Identification (ONI).
  • A l’étranger
    La carte consulaire ou le passeport biométrique ou la carte nationale d’identité (CNI) sont les pièces requises.

Il nous revient que nos frères et soeurs de la diaspora montrent un réel engouement pour l’opération de révision de la liste électorale.

Nous voudrions saluer leur mobilisation et les appeler à s’enrôler dans la discipline et le respect des mesures arrêtées par les pays hôtes dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Profitons tous de cette prorogation du délai du recensement électoral jusqu’au 30 juin 2020 pour nous inscrire sur la Liste Electorale afin de participer aux prochaines élections pour désigner nos futurs gouvernants.

Nous contribuerons ainsi au renforcement de notre démocratie.

Sensibilisation pour la révision de la liste électorale

La Commission Electorale Indépendante (CEI) invite les Organisations de la Société Civile (OSC) désireuses de participer à la sensibilisation pour l’opération de Révision de la Liste Electorale en 2020 (RLE-20), à réunir le dossier d’accréditation suivant :

  1. Une copie du récépissé de dépôt ou de la publication au journal officiel;
  2. Le rapport de la dernière campagne de sensibilisation (pour les anciennes organisations) ;
  3. Une copie des statuts et du règlement intérieur (pour les nouvelles organisations) ;
  4. Un rapport de formation ou tout autre document justificatif du renforcement des capacités des agents ;
  5. Une (1) photocopie de la Carte Nationale d’Identité (CNI) du représentant légal.

Le dossier d’accréditation complet est à déposer au siège de la CEI sis à Abidjan Cocody les II plateaux-carrefour Duncan route du zoo, du 27 mai au 05 juin 2020.
NB : La taille des photos des agents de sensibilisation doit être inférieure ou égale à 50 ko.

 

Le Président
COULIBALY-KUIBIERT Ibrahime

Observation de la révision de la liste électorale

La Commission Electorale Indépendante (CEI) invite les Organisations de la Société Civile (OSC), les Organismes nationaux et internationaux désireux de participer à l’observation de l’opération de Révision de la Liste Electorale en 2020 (RLE-20), à réunir le dossier d’accréditation suivant :

  1. Une copie du récépissé de dépôt ou de la publication au journal officiel;
  2. Le rapport de la dernière campagne d’observation (pour les anciennes organisations) ;
  3. Une copie des statuts et du règlement intérieur (pour les nouvelles organisations) ;
  4. Un rapport de formation ou tout autre document justificatif du renforcement des capacités des agents ;
  5. Une (1) photocopie de la Carte Nationale d’Identité (CNI) du représentant légal.

Le dossier d’accréditation complet est à déposer au siège de la CEI sis à Abidjan Cocody les II plateaux-carrefour Duncan route du zoo, du 27 mai au 05 juin 2020.
NB : La taille des photos des agents observateurs doit être inférieure ou égale à 50 ko.

Le Président
COULIBALY-KUIBIERT Ibrahime

La Commission Electorale Indépendante rencontre les Organisations de la Société Civile au PNUD

Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI) Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a rencontré les Organisations de la Société Civile (OSC) au PNUD ce jeudi 07 mai 2020 afin de leur présenter l’état des préparatifs des prochaines échéances électorales, et, notamment, le mode opératoire de la révision de la liste électorale.

Au cours des échanges, le Président de la CEI a rappelé aux Organisations de la Société Civile (OSC) l’importance de leur rôle de relais de sensibilisation auprès des populations. Il a souligné en outre que cette rencontre leur offre une première occasion de s’imprégner du déroulé du processus électoral en cours afin de porter le message de la CEI à la population et de renforcer ainsi localement les actions de sensibilisation de l’Institution.

La présentation du Président de la CEI et les explications exhaustives qu’il a fournies en réponse aux sollicitations et demandes d’éclairage complémentaire des OSC ont rythmé les échanges fort appréciés par l’ensemble des participants.

Les Organisations de la Société Civile ont remercié les Nations Unies et le PNUD pour leur assistance électorale ainsi que le Président de la Commission Electorale pour la qualité et la richesse de son intervention.

 

 

Contact Presse :
Chef de la Communication : Mr Inza KONE
Responsable des Relations Publics : Mme Indira YANNI-DOMINGO
@: commcei.ci@gmail.com

La Commission Électorale Indépendante rencontre les Partis Politiques au PNUD et échange avec eux sur l’évolution du Processus Electoral.

Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI) lbrahime Coulibaly-Kuibiert a ren­contré les représentants des partis politiques ce mercredi 06 mai 2020 sous l’égide du Pro­gramme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), afin d’échanger sur l’état d’avance­ment des préparatifs des opérations électorales et sur le mode opératoire de la révision de la liste électorale.

Cette rencontre de concertation a offert au Président de la CEI et aux responsables des partis poli­tiques, partenaires essentiels du processus électoral, l’opportunité d’échanger en toute confiance sur les règles et dispositions légales régissant la conduite du processus, le chronogramme prévi­sionnel des opérations électorales, leur état d’avancement à ce jour, et le mode opératoire de la Révision de la Liste Electorale.

Les représentants des partis politiques ont remercié les Nations Unies et le PNUD pour leur assis­tance électorale et de manière toute particulière, le Président de la CEi pour la richesse et la den­sité de son exposé , très apprécié de tous, aussi bien pour son contenu technique que pour la clarté et la transparence des explications qu’il a fournies lors des échanges qui ont suivi sa pré­sentation.

Toutefois, ils ont exprimé des préoccupations, concernant notamment les modalités de l’enrôle­ment (en particulier sa durée) et la durée du contentieux de la liste électorale.

Plusieurs recommandations et propositions ont été formulées par les partis politiques à l’issue de cette matinée d’échanges productifs, telles que la nécessité de parvenir rapidement à un consensus de tous les partenaires au processus électoral sur les pièces requises pour l’enrôle­ment des électeurs devant démarrer le 10 juin 2020 prochain comme l’a annoncé le Président de la CEI.

Cette recherche de consensus recommandée par les partis politiques, conforte la volonté de la CEI d’échanger régulièrement avec toutes les parties prenantes au processus électoral afin de trouver les meilleures solutions pour la conduite à bonne fin dudit processus, dans le strict res­pect de la loi.

La Commission électorale rencontrera également les Organisations de la Société Civile (OSC), jeudi 07 mai 2020 au siège du PNUD.

 

Contact Presse:
Chef de la Communication: Mr Inza KONE
Responsable des Relations Publics: Mme Indira YANNI-DOMINGO
@ : commcei.ci@gmail.com

Processus électoral – La CEI et le PNUD ajustent leur collaboration à la situation

Le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Ibrahime COULIBALY-KUIBIERT, a eu une séance de travail, le jeudi 26 mars 2020 à son siège d’Abidjan-II Plateaux, avec la nouvelle Représentante Résidente du PNUD en Côte d’Ivoire, Madame Carol Flore-SMEREZMAK.

A l’issue des échanges de près de deux heures, la nouvelle Représentante Résidente du PNUD a fait la déclaration suivante : « Comme vous le savez, en 2019, il y a eu une mission d’évaluation des besoins électoraux par le système des Nations Unies.

Donc, à la suite de cette mission d’évaluation des besoins, on est tombé d’accord qu’une assistance électorale internationale pour la Côte d’Ivoire était nécessaire. Et, le PNUD en collaboration avec les agences du système des Nations Unies, le PNUD étant le lead sur ces questions, j’ai tenu après mon arrivée en Côte d’Ivoire, il y a quatre semaines, de venir rencontrer la Commission Electorale Indépendante. De tout premier abord, c’est une visite de courtoisie au Président de la Commission électorale.

J’en ai profité pour passer en revue avec lui les grands axes de coopération dans le cadre de notre projet d’appui aux élections pour la présidentielle de 2020. Donc, on a regardé un peu les structures de gouvernance et les interventions. Et, on a relevé surtout l’importance que ces élections en 2020 aient lieu dans un environ crédible, transparent, inclusif mais surtout apaisé. Nous avons passé en revue les besoins financiers.

Donc, la contribution des partenaires mais surtout et également la contribution du Gouvernement puisque les élections, ce sont un exercice souverain de l’Etat. Nous avons aussi essayé d’aborder les activités phares qui pourraient avoir lieu les six prochains mois, puisque les élections auront lieu en octobre. Et, de voir comment avec cette épidémie qui sévit en ce moment et où tout le monde est engagé à travers son énergie comment on peut continuer à faire les activités et les interventions nécessaires ».

Cette rencontre fait suite à une autre que Le Président de la Commission Electorale Indépendante, Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, a eu le lundi 23 mars 2020 au siège de la CEI, avec le coordonnateur du Système des Nations-Unies en Côte d`Ivoire, Philippe Poinsot.

Au terme de cette séance de travail, Philippe Poinsot a indiqué qu’il a été question du « cadre de coordination que la Commission Electorale Indépendante (CEI) va mettre en place avec ses partenaires notamment la communauté internationale, ses partenaires bilatéraux et multilatéraux qui ont décidé d’accompagner le processus électoral, qui sont engagés à ses côtés ».